Comme promis, Microsoft n’a pas jeté l’éponge sur son rachat d’Activision Blizzard. Malgré le coup dur qu’elle a reçu de l’Autorité britannique de la concurrence et des marchés (CMA), la société ne perd pas de temps et a déjà conclu un autre contrat de 10 ans lié au cloud gaming.

Brad Smith, président du géant de la technologie, a annoncé une alliance avec Nware, une plateforme de cloud gaming basée en Espagne. C’est un accord similaire à ce qu’il a fait avec Nvidia, Boosteroid, Ubitus et plus encore, donc Microsoft promet d’apporter les jeux Activision Blizzard à encore plus de gens.

Microsoft insiste sur les offres de jeux en nuage

La Commission européenne sera le prochain grand régulateur à se prononcer sur le rachat d’Activision Blizzard. Microsoft essaie donc de gagner du terrain après tout ce qui s’est passé avec le CMA. Il a donc accepté un accord de 10 ans avec Nware.

« Bien qu’il soit encore tôt pour le segment émergent des jeux en nuage, ce nouveau partenariat, combiné à nos autres engagements récents, rendra les jeux les plus populaires disponibles sur davantage de services de streaming de jeux en nuage », a déclaré Smith.

Pour sa part, Phil Spencer, responsable de Xbox, a déclaré qu’ils continuaient de progresser dans leur mission d’apporter leurs jeux au plus grand nombre de personnes possible et d’offrir plus de façons de profiter de cette forme de divertissement.

La CMA n’a pas vu d’un bon œil ces transactions, car elle estime que Microsoft aura finalement une position privilégiée dans le secteur. Cela est dû à l’infrastructure dont il dispose déjà et à tout le contenu que vous obtiendriez après avoir acheté Activision Blizzard King.

La Commission européenne rendra son verdict fin mai, mais sa position sur le cloud gaming et ces accords avec Microsoft n’est pas claire pour l’instant.

Dans ce lien, vous pouvez trouver toutes les nouvelles liées à l’achat d’Activision Blizzard.

Publications similaires