les sims 4 Il est dans le collimateur des groupes conservateurs aux États-Unis qui n’ont pas soutenu le contenu qui est venu au simulateur de vie d’Electronic Arts, qui garantit l’inclusion et sa portée, conduisant le jeu vidéo à devenir l’ennemi public de la droite.

Vidéo : Jeux interdits auxquels nous jouions étant enfants

les sims 4 met en colère les conservateurs américains

En politique, il existe une règle non écrite selon laquelle la meilleure façon de devenir visible est de rechercher ce qui est célèbre. C’est arrivé avec la musique, les films, la télévision et les jeux vidéo. Récemment, un segment sur Fox News (via PCGamer) a donné des espaces au communicant Dave Rubin qui s’est lancé contre les sims 4 et sa nouvelle mise à jour, en particulier pour l’inclusion de contenu qui vous permet de créer des personnages transsexuels et même de placer des cicatrices de leurs chirurgies de changement de sexe. À cet égard, Dave Rubin a souligné : « le virus réveillé a infecté non seulement nos institutions gouvernementales, mais aussi nos établissements d’enseignement et nos établissements de divertissement ».

Critique de la mise à jour les sims 4 Ils ont enflammé les conservateurs aux États-Unis et l’un d’eux, Nick Adams, un écrivain considéré par l’ancien président Donald Trump comme son « auteur préféré », n’a pas hésité à envoyer un message à ses followers leur demandant de poser le jeu vidéo et de choisir une bible.

Les groupes politiques savent que les jeux vidéo connaissent leur moment de plus grande popularité et c’est la situation idéale pour les attaquer à la recherche d’une plus grande diffusion. Récemment, des panélistes de Fox News et même le sénateur Ted Cruz ont critiqué Microsoft pour les améliorations qu’il a mises en œuvre dans Xbox pour rendre la consommation d’électricité plus efficace et que cela se traduit par une diminution du compte utilisateur. En ce sens, ils considéraient la marque Microsoft comme faisant partie de l’agenda « progressiste » qui cherche à « endoctriner les enfants ».

Restez informé, chez Magasins Jeux Vidéo.

Vidéo : The Last of Us sur HBO a osé ce que le jeu n’a pas osé…

A lire également