Capcom a fait un retour triomphal avec Resident Evil, combattant de rue et chasseur de monstre, des franchises devenues des machines à billetterie en raison de leur grande qualité et de leur capacité à attirer de nouveaux publics. La société japonaise a mis tous ses efforts pour corriger ses erreurs et reconquérir les fans qu’elle avait perdus dans le passé.

La confiance de Capcom a été renforcée grâce à ses jeux les plus réussis, mais la société a également eu le luxe de ressusciter certaines franchises restées oubliées, comme le dogme du Dragon. Cette saga a eu un impact modéré sur PlayStation 3 et Xbox 360, mais ceux qui y ont joué connaissaient son potentiel et sont restés fidèles à cette aventure pleine de dragons et de fantasy. Le nombre de joueurs était suffisant pour élargir l’expérience avec l’extension Le Dogme du Dragon : Les Ténèbres Surgis en 2016 et perpétuer la légende en pause depuis de nombreuses années.

Grâce à Capcom, j’ai eu l’opportunité de jouer à une version d’essai de Le dogme du dragon 2, où j’ai rencontré 3 archétypes ou classes : archer, guerrier et voleur. Chaque test m’a permis de constater des différences notables dans leur style offensif et, ce faisant, m’a donné un avant-goût de l’histoire.

J’ai décidé de commencer par l’archer et j’ai immédiatement entrepris une quête où j’ai affronté des trolls et des harpies. Dès l’instant où je suis sorti à l’air libre, un sentiment d’aventure m’a envahi et j’ai été tenté de quitter la mission pour explorer librement. Ce qui se remarque dès le moment où vous commencez à jouer, c’est que Le dogme du dragon 2 Il est conçu pour que vous profitiez du voyage. C’est presque comme faire du jogging dans une forêt, mais avec des monstres et d’autres dangers.

Après m’être perdu pendant quelques minutes, je suis revenu au chemin d’origine pour faire sauter la tête des ennemis à l’aide des pions, qui sont 3 personnages qui rejoignent l’équipe pour soutenir la bataille avec des sorts et d’autres capacités. Leur rôle est important car ils vous soutiennent à tout moment, prennent de bonnes décisions et sont très utiles lorsque tout est contre vous car ils courent pour vous soigner ou éliminer les ennemis proches. Ils profitent également de leurs attaques à distance avec des ennemis volants et ajustent leur stratégie en fonction de la situation.

Le comportement des pions au combat montre que l’intelligence artificielle a été améliorée. Je veux dire, ils savent généralement comment se déplacer seuls, même si de temps en temps, ils font des choses étranges, comme franchir des obstacles qu’ils pourraient simplement contourner à pied. Leur présence fait la différence car ils vous font sentir accompagné par d’autres joueurs prêts à tout donner pour terminer la mission.

J’ai continué mon aventure pleine de chemins aux directions inconnues jusqu’à atteindre le point marqué, d’où j’ai été transporté vers un autre endroit à travers un souvenir : lorsque mon personnage a affronté un dragon et que sa vie a changé pour toujours. Après un combat perdu dès le début et qui l’a laissé très croustillant, l’énorme bête lui a volé le cœur et l’a transformé en Arisen. C’est ainsi que la mythologie derrière Le dogme du dragon 2 Il donne un ton sérieux à l’aventure et vous plonge facilement dans un jeu de rôle à l’ambiance médiévale sublime.

Devenez le héros dont le royaume a besoin

Vous devez garder à l’esprit que Le dogme du dragon 2 Il s’agit d’un RPG d’action, vous trouverez donc de nombreux styles et formes d’attaque. Vos mouvements seront différents selon la personne que vous choisissez. L’archer donne la priorité aux attaques à distance, le guerrier dispose de combos puissants et le voleur est le plus rapide.

La sensation de mouvement est différente dans chaque cas, tout comme les stratégies que vous choisissez sur le champ de bataille, surtout s’il implique de gros ennemis. Le rythme des affrontements semble lent, mais lorsque vous aurez le contrôle entre vos mains, vous vous rendrez compte que tout se déroule à un bon rythme. Pour cette raison, il est important de trouver une stratégie, comme aller de front et se fier au tranchant de son épée ou chevaucher un monstre à la recherche de son point faible. L’action de grimper sur le corps d’un ennemi et de grimper est quelque chose de particulier à le dogme du Dragonune action simple qui peut faire la différence dans des batailles importantes.

Dans le test avec le guerrier, j’en ai profité pour utiliser des attaques violentes qui montraient le côté brutal de Le dogme du dragon 2 avec des jets de sang et des dégâts sur les corps des ennemis. L’expérience de Capcom est évidente en nous offrant des options d’attaque malgré le maintien d’un système de contrôle simple. Un autre détail intéressant est l’interaction dans les environnements que vous pouvez mettre à votre avantage. Par exemple, vous pouvez faire tomber un barrage et utiliser la force de la rivière pour éliminer un cyclope, couper un pont et empêcher l’arrivée d’autres trolls. Pour tout cela, il est important que vous regardiez autour de vous et que vous utilisiez vos attaques pour essayer différents effets. Ces interactions se produisent naturellement et donnent une touche plus réaliste à la bataille, en plus d’ajouter des points « d’épicité ».

Le secret est dans les détails

Enfin, je tiens à souligner la section visuelle qui, à première vue, n’a pas l’air si impressionnante, mais elle profite dans le bon sens du moteur graphique de Capcom. Le RE Engine nous permet de voir des textures plus réalistes dans les décors et les personnages, il donne à la végétation un aspect plus vivant et le mouvement des personnages est plus fluide. L’éclairage et le jeu d’ombres en mouvement ont un meilleur comportement, ce qui se remarque davantage dans des effets comme le feu ou les étincelles qui apparaissent lorsque les épées s’entrechoquent. Tout va mieux qu’avant, mais il conserve son identité médiévale pleine de bêtes mythologiques.

L’équilibre entre la fantaisie de son monde et l’humanité de ses personnages se traduit par un jeu de combat plus sérieux et agressif. Je n’ai pas eu assez de temps de jeu pour savoir si le niveau de difficulté est uniforme ou s’il y aura soudainement des ennemis avec beaucoup de vie qui nous feront pleurer de frustration, mais j’espère que les batailles avec des ennemis puissants seront difficiles.

Le dogme du dragon 2 C’est un jeu qui a été éclipsé par ses franchises sœurs et qui mérite davantage de reconnaissance pour ses qualités. Même si ce n’est pas aussi spectaculaire que Le diable peut pleurer soit chasseur de monstre, ce RPG médiéval se rattrape en nous transportant dans un monde fantastique que l’on peut explorer à volonté. Le meilleur de tout est que, grâce aux pions et à leurs compétences, vous aurez l’impression d’être dans une guilde avec des compagnons prêts à tout donner pour mener à bien la mission. J’ai hâte de jouer à la version finale et de consacrer des dizaines d’heures à cette aventure pleine de chevaliers, dragons et autres créatures puissantes.

A lire également